Notre patron | Notre fondateur | Notre histoire

Notre histoire

Entre 1826 et 1831, Querbes veut mettre sur pied une association de catéchistes qui assureront l’éducation chrétienne des enfants. Ses catéchistes seront aussi des «clercs paroissiaux». À l’époque, on désignait ainsi les hommes qui apportaient leur soutien aux curés en accomplissant un certain nombre de services paroissiaux: préparation des offices, des enfants de choeur, des ornements liturgiques, des chants, etc.

Ainsi, l’Association portera le nom de: «Clercs paroissiaux ou Catéchistes de Saint-Viateur». Clercs paroissiaux, ils ont charge de la liturgie, du chant d’église, du service des autels. Catéchistes, ils enseignent la doctrine chrétienne aux enfants dans les écoles des campagnes.

Pour exercer son action, la nouvelle Société de Querbes doit obtenir une reconnaissance légale. L’autorisation civile est acquise assez tôt, mais le diocèse de Lyon tarde à l’approuver. Il en reconnaît l’existence le 3 novembre 1831. Cette date marque la naissance de la communauté des VIATEURS. Quant à l’approbation épiscopale des statuts, Querbes ne l’obtiendra que le 11 décembre 1833, après avoir consenti bien malgré lui à des modifications substantielles.

Finalement, pour donner à son Institut une reconnaissance internationale, le père Querbes sollicite lui-même à Rome l’approbation pontificale qu’il obtient le 21 septembre 1838. Sa communauté devient alors une congrégation religieuse et porte le nom de CLERCS DE SAINT-VIATEUR.


Casella postale 10793 - 00144 Roma, Italia - Tel. 06 529 1603 - Fax 06 529 4076